Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

LA PETAUDIERE INFERNALE

Publié le par Litterator

La PETAUDIERE INFERNALE

La France a voté. Ce qui veut dire en réalité que pas tout à fait la moitié des français inscrits sur les listes électorales, s’est déplacée au prix d’un immense effort jusqu’au bureau de vote installé à quelques centaines de mètres du domicile de l’électeur-trice.

Et tout ça pour obtenir un résultat que le roi Ubu lui-même n’aurait jamais imaginé.

Voici que vont se faire face des parlementaires que tout oppose/

Nous avons, à ma gauche, le groupe des diables islamistes dont le chef a cru bon de ne pas participer au milieu des siens. Sans doute parce qu’il avait déjà dans sa tête largement enflée pris possession de Matignon.  La France Insoumise le restera alors que ses alliés vont rapidement abandonner la comédie (car c’en était une) du « tous unis » pour la réalité plus pragmatique du « chacun pour soi ».

Au Milieu, le faible reliquat des ancien LREM et les rescapés de la gauche PS, des centres droit et gauche, et quelques autres qui ne savent plus trop où ils sont, et nous non plus !

A ma droite, les miraculés du vote non proportionnel et qui se retrouvent sans trop savoir pourquoi ni comment au nombre faramineux de 89, là où personne -et surtout pas eux- ne les attendait. C’est extraordinaire, surtout pour la cheffe qui ne voulait surtout pas du pouvoir – même restreint- alors que maintenant elle va être obligée de nous montrer ce qu’elle a vraiment dans le ventre. Comme dit l’autre, c’est au pied du mur qu’on voit le maçon.

Un bon point républicain pour ces 89 entrants qui dès le départ montrent ce que devrait être une assemblée parlementaire. Hommes cravatés, femmes élégantes et agréables à regarder (pardon metoo), tenues vestimentaires que je préfère largement à des jeans troués, des turbans colorés, des jupes plus ou moins froissées, des cols ouverts sur des torses poilus etc… Le Parlement n’est pas l’usine ou le marché aux poissons. A chaque lieux sa tenue. Et aussi son langage. Ce que les membres de LFI oublient trop souvent. Il est vrai que de la France et du français, il n’en n’ont rien à faire.

Ceci étant dit, j’attends avec impatience les confrontations entre ces blocs aussi disparates et j’espère que le gouvernement continuera à nous donner quelques retransmissions des jours de questions au gouvernement, là où chacun veut se faire valoir et montrer à la Nation à quel point il se dévoue pour elle – même si les autres jours il oublie de venir : C’est sans importance, il est payé quand même.

La diversité humaine de cette assemblée est extraordinaire. De vieux barons de la Politique à de tout jeunes hommes ou femmes sans expérience aucune et qui n’ont sans doute jamais ouvert un livre de droit (quand ce n’est pas un livre tout court). Et notre destin dépend d’eux. Heureusement Lourdes, ville des miracles, est en France. Faisons donc confiance au Ciel et que le Saint Esprit éclaire le long chemin qu’ils vont devoir parcourir pendant ces quelques mois, avant que Jupiter ne lance sur eux son éclair de destruction définitive qui a nom : DISSOLUTION.

A Bientôt 

 

 

Commenter cet article